Les oiseaux: des espèces en déclin ↑ AnimaliaChordataAvesPasseriformesMotacillidae

Anthus pratensis*C
EN
infos
statuts

*C - Espèce commune en IdF


• Liste rouge régionale: évaluation de l'état de conservation des populations.


EN En danger


• Zone Naturelle d'Intérêt Faunistique et Floristique (Znieff)


ZnieffEspèce déterminante Znieff


• Protection au niveau national


FrEspèce protégée en France


Znieff Fr

Pipit farlouse

Le Pipit farlouse se reproduit principalement dans le nord de l'Europe et en Sibérie juqu'à l'océan Arctique. En France il niche uniquement dans la moitié nord du pays, un peu plus au sud avec l'altitude dans le Massif Central. Les populations plus nordiques vont hiverner dans la moitié sud de l'Europe et autour de la méditérannée, jusqu'en Mauritanie.

La région Ile-de-France se trouve sur le trajet de ces mouvements migratoires ce qui fait que l'espèce reste communement observée dans la région lors des migrations, hivernage et pause migratoire mais c'est un nicheur devenu rare à l'échelle régionale. Concernant la Brie des Morin, la carte montre plusieurs lieux où l'espèce a été observée avec au moins un indice de nidification. Il s'agit dans la plupart des cas de mâles chanteurs qui ne parviendront pas à s'installer. Seule exception à Luzancy où l'espèce niche régulièrement.

C'est une espèce des milieux ouverts et humides, par exemple les prairies humides, les tourbières, les marais littoraux... Elle subit un déclin particulièrement important, le programme STOC (Suivi Temporel des Oiseaux Communs) montre que les trois quarts de ses effectifs ont disparu entre 2001 et 2018 à l'échelle de la France.

La disparition des prairies humides est certainement un facteur important expliquant la régression des populations en France. L'espèce est aussi, compte-tenu de son aire de nidification, sensible au réchauffement climatique.