Dans l'eau des rus des rivières et des mares ↑ AnimaliaChordataPetromyzontiPetromyzontiformesPetromyzontidaePetromyzontidae

Lampetra planeri*R
infos
statuts

*R - Espèce rare en IdF


• Zone Naturelle d'Intérêt Faunistique et Floristique (Znieff)


ZnieffEspèce déterminante Znieff


• Protection au niveau national


FrEspèce protégée en France


• Directives « Oiseaux » et « Habitats », réseau Européen Natura 2000


N2000Espèce inscrite à l'annexe II de la directive « Habitats »


Znieff FrN2000

Lamproie de Planer

Du fait de sa position dans l'arbre phylogénétique (Super-classe Agnatha), la Lamproie de Planer n'est pas un poisson au sens habituel. Entre autres détails, elle ne possède pas de mâchoires, son corps est recouvert d'une peau lisse dépourvue d'écaille, et ses branchies ont une constitution particulière. La forme du corps évoque l'anguille, mais cette ressemblance n'est que superficielle, l'anguille étant, cette fois sans ambiguité, à ranger parmi les poissons.

Le stade adulte est très bref, chaque individu ne pourra se reproduire qu'une fois au cours de sa vie. Les adultes ont un système digestif atrophié : ils sont donc incapables de se nourrir et ils meurent quelques semaines après le passage de l'état de larve à celui d'adulte. Cette métamorphose se produit après 5 ou 6 ans de vie larvaire, lorsque la larve atteint une longueur d'au moins 9 cm. Les adultes partent ensuite à la recherche de lieux de reproduction en effectuant une courte migration vers l'amont du cours d'eau.

Les sites de reproduction sont rejoints en mars ou avril. Ils sont situés dans les zones où l'eau est peu profonde et bien oxygénée. Le fond doit être constitué de sables et de graviers où mâles et femelles creuseront un nid. Il s'agit d'une simple dépression d'une vingtaine de centimètres de diamètre qui peut être utilisée par une trentaine d'individus et où les oeufs seront pondus. Les larves ne mesurent qu'un centimètre à leur sortie de l'oeuf. Elles vivront 5 ou 6 ans enfouies dans des sédiments fins mêlant limons et matières organiques, se nourrissant de micro-organismes capturés par filtration.

La carte ci-dessus n'est pas représentative des connaissances acquises notamment par la Fédération de Seine-et-Marne pour la Pêche et la Protection du Milieu Aquatique pour la DRIEE.  Des documents sont publiés sur le site web officiel de Natura 2000 en Seine-et-Marne.

 

Documentation: