Une belle diversité de papillons de jour ↑ AnimaliaArthropodaInsectaLepidopteraLycaenidaeLycaenidae

Satyrium pruni*AR
VU
infos
statuts

*AR - Espèce assez rare en IdF


• Liste rouge régionale: évaluation de l'état de conservation des populations.


VU Vulnérable


• Zone Naturelle d'Intérêt Faunistique et Floristique (Znieff)


ZnieffEspèce déterminante Znieff


Znieff 

Thécla du Prunier (La)

Confusion possible avec la Thécla de l'Orme Satyrium w-album et le Thécla de l'Yeuse Satyrium ilicis par exemple. Les taches noires arrondies et bien séparées les unes des autres le long de la bande orange sont caractéristiques de la Thécla du prunier.

C'est une espèce assez discrète, qui fréquente le haut du feuillages des arbustes dont elle butine les fleurs. Assez rare et localisée.

Les chenilles se nourrissent le plus souvent du prunellier prunus spinosa, parfois d'autres espèces du genre prunus. Haies et lisières buissonnantes avec pruneliers. Une seule génération chaque année de la mi-mai à fin juin. Les œufs sont pondus sur les rameaux vers l'extrémité des branches et les chenilles déjà formées passent l'hiver dans leur œuf, ce qui fait que cette espèce est sensible au broyage et à la taille des haies et lisières.